Accueil > Le Sud-Loire avance > AIRBUS

AIRBUS

fontsizeup fontsizedown

Le 12 septembre dernier, avec les autres députés socialistes du département, j’ai rencontré les dirigeants locaux d’EADS-AIRBUS. J’ai également eu des échanges avec les représentants des salariés.

Je tire de ces rencontres plusieurs observations :

- La filialisation des usines de Saint-Nazaire et de Méaulte ne doit pas menacer l’emploi, dans la mesure où un chiffre d’affaire important est déjà prévu et plus de 3.500 avions sont en commandes à ce jour.

- Plus de 3.000 embauches sont déjà prévues sur les années à venir

- Trois grands défis doivent être relevés :

 1/ Le recrutement : il faut des compétences très précises. Un accord avec l’Éducation Nationale a été mis en place à cet effet.

 2/ L’aboutissement des programmes A380 et A400M qui connaissent encore des retards.

 3/ Faire face à la crise de l’aéronautique qui va devoir faire face à la nécessité de produire des avions très économes en énergie. Une concurrence apparaît au Brésil, au Canada et an Chine, mais le duel AIRBUS / BOEING restera le duel majeur de cette industrie pour les années à venir.

- Les syndicats ont plus particulièrement attiré mon attention sur les risques de transferts de technologies. Il serait notamment utile que les collectivités et l’État soient vigilants pour que des technologies développées avec des fonds publics ne se retrouvent pas dans des mains concurrentes quelques années après.

Je resterais bien évidemment très attentif aux évolutions de ce dossier.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?