Accueil > Le Sud-Loire avance > La Loire à vélo

La Loire à vélo

fontsizeup fontsizedown

Il n’est pas d’usage de se servir d’un blog politique pour raconter ses vacances. Cependant je veux évoquer mon expérience de cet été. En effet j’ai suivi l’itinéraire de la Loire à vélo de Nantes à Saumur (pour profiter du vent dominant dans le dos).

Je n’ai pas la prétention de rivaliser avec tous les écrivains qui ont raconté la Loire. Je ne peux donc qu’énumérer les sites traversés, visités ou contemplés.

Oudon et la tour de son château, Champtoceaux et la vue sur la Loire, Saint Florent le Vieil et son esplanade dominant le fleuve. Il ne faut pas oublier les quais empierrés d’Ancenis, ceux de Montjean sur Loire, l’île de Chalonnes. Enfin le confluent de la Maine et de la Loire vu depuis la commune de la Pointe est extraordinaire, tout comme l’est le contournement d’Angers par Saint James sur Loire et les ponts de Cé.

Au bout de ce voyage la beauté de la commune du Thoureil ainsi que celle du château de Saumur restent dans la mémoire.

Cette promenade permet de mesurer l’importance de l’effort des collectivités locales, de la SNCF, de l’État et de l’Europe pour développer ce tourisme cycliste. C’est tout d’abord l’effort de deux régions, les Pays de la Loire et la région Centre pour mettre en place un service de vélo dans les wagons de la SNCF. Ce service permet de faire charger son vélo dans toutes les gares entre Orléans et Nantes. C’est ensuite l’effort de l’Europe qui s’est associée pour tracer l’itinéraire. Il faut souligner que dans près de 80 % de cet itinéraire les cyclistes circulent soit en site propre soit sur des routes très peu fréquentées, à l’écart des voitures, routes qui de plus sont aménagées.

C’est enfin l’effort de toutes les villes et villages le long de l’itinéraire pour offrir des visites diverses depuis la tour du château d’ Oudon au musée des guerres de Vendée de Saint-Florent ou encore au château de Saumur. C’est enfin l’effort de labellisation des différents hébergements : hôtels, maisons d’hôtes et campings qui sont équipés pour accueillir des cyclistes.

Le résultat est là : l’itinéraire est fréquenté par de nombreux cyclistes, dont beaucoup d’ étrangers.

Notre pays doit absolument poursuivre cet effort dont on voit les résultats.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?