Accueil > Tribunes libres > NOTE DE LECTURE : LE POINT DE RUPTURE

NOTE DE LECTURE : LE POINT DE RUPTURE

fontsizeup fontsizedown

"Le point de rupture - Enquête sur les ressorts du vote FN en milieux populaires" Alain MERGIER & Jérôme FOURQUET. Les deux auteurs, le premier sociologue et le second sondeur d’opinions, analysent le vote F.N. dans les milieux populaires. Les ouvriers et les employés sont victimes, selon eux, de trois insécurisations.

Tout d’abord une insécurité physique et matérielle. C’est la crainte d’être victime de violences ou de vols. C’est également le sentiment de ne pas maîtriser le phénomène migratoire et de se voir imposer des coutumes étrangères.

À cette première insécurité vient s’ajouter une insécurité économique : la crainte de perdre son emploi, son logement et de cesser d’avoir un rôle dans la société. La mondialisation qui profite aux plus riches et écrase les plus pauvres est perçue comme un danger.

La demande populaire est donc une demande d’une politique qui protége des dangers physiques, des dangers économiques et des dangers de la mondialisation. Ni la droite, ni la gauche ne répondent à cette demande.

La seule offre politique est celle du F.N. Il faut donc se garder de penser que les classes populaires sont xénophobes et réactionnaires. Notre travail politique consiste à contruire une offre politique démocratique et de gauche qui réponde à ces attentes. Reste que c’est plus facile à dire qu’à faire.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?