Accueil > Tribunes libres > RÉGIONALES 2010 : APPEL À VOTER POUR LA LISTE CONDUITE PAR JACQUES (...)

RÉGIONALES 2010 : APPEL À VOTER POUR LA LISTE CONDUITE PAR JACQUES AUXIETTE

fontsizeup fontsizedown

Les élections régionales de 2010 sont importantes. Elles sont un test pour la décentralisation dans notre pays. Elles sont également l’occasion de reconduire à la tête de notre région l’équipe de Jacques Auxiette afin de confirmer les bons résultats en matière d’économie, d’emploi, de transport et de développement durable du mandat 2004-2010.

Trois grandes raisons conduisent à appeler à voter pour Jacques AUXIETTE et sa liste :

1° Le Bilan
Un des points les plus positifs du bilan du président socialiste sortant est bien évidemment l’effort continu en faveur du développement économique de notre région. Le succès de l’emprunt anticrise souscrit auprès des particuliers en est un des plus beaux témoignages. Dans la quatrième circonscription, cet effort se traduit par le développement de Techno campus, autour d’Airbus à Bouguenais.

La recherche et l’industrie sont associés sur ce site pour produire des matériaux composites utilisés à la fois par l’aéronautique, par la filière automobile et par la filière de la plaisance.

L’autre réussite du mandat qui s’achève ce sont bien évidemment les transports. La région a investi massivement dans les trains régionaux. La quatrième circonscription va en bénéficier avec l’arrivée d’un tram train ou plus exactement d’un train cadencé entre Nantes et Clisson qui desservira Saint Sébastien sur Loire.

Enfin l’équipe sortante a imprimé sa marque dans son effort pour la connaissance, la formation et le savoir. La mesure phare a été bien évidemment la gratuité de tous les livres scolaires et du matériel scolaire. Dans la quatrième circonscription la formation la plus originale est celle d’aide soignant au lycée Jean Perrin de Rezé. Des adultes retournent au lycée pour acquérir le diplôme d’aide-soignant.

2° La faiblesse du programme de droite.
La liste de la majorité présidentielle est conduite par un homme qui est déjà président du conseil général de Maine-et-Loire et député européen. En cas d’élection il devra forcément choisir et abandonner un de ses mandats. Une de ses premières mesures consiste, dit-il, à mettre en place la gratuité des transports scolaires. Or il s’agit là d’une compétence des conseils généraux. De plus, président du conseil général du Maine-et-Loire il n’a pas mis en œuvre cette mesure dans son département.

Par ailleurs une autre de ces mesures consiste à anticiper sur la réforme territoriale à venir. On sait combien la réforme des collectivités territoriales conduira à une diminution de l’autonomie des régions qui ne disposeront plus de ressources fiscales propres. On sait aussi que l’élection du futur conseiller territorial chargé d’administrer à la fois le département et la région se fera sur un scrutin à un seul tour, scrutin antidémocratique par excellence. S’il n’y avait qu’une seule raison de rejeter ce programme, ce serait bien celle-là.

Les candidats UMP issus de la quatrième circonscription sont d’une part une conseillère générale sortante que nous avons peu vu sur le terrain en 6 ans et qui n’a laissé aucune intervention percutante à l’assemblée régionale, d’autre part une conseillère municipale de Saint-Sébastien. On note aussi la présence d’une personne de Rezé non investie sur sa commune dans les différentes instances participatives qui existent pourtant sur sa commune.

3° Un bon projet pour notre région.
La liste rassemblant le parti socialiste, les radicaux de gauche, le MRC, une partie du PC et des verts proposent 25 mesures phares. Parmi celles-ci il faut évidemment citer la création d’un fonds régional pour l’investissement. C’est l’outil dont se dotera la collectivité pour relancer l’industrie dans notre région. C’est la marque d’un volontarisme politique pour défendre à la fois l’économie et l’emploi. Il faut citer également l’effort en matière de transport avec la mise en place d’un trajet domicile travail à un euro. Enfin pour marquer l’attention de ce programme à la lutte contre les inégalités il faut citer la mesure qui prévoit d’attribuer un séjour gratuit de sept jours en Europe à tous les lycéens et apprentis. Quand on sait combien la culture et la maîtrise des langues étrangères peuvent être des outils de discrimination et d’inégalités, cet effort au bénéfice de tous montre une volonté de justice sociale qui ne peut être que soutenue.

Les 14 et 21 mars 2010, aucune voix ne doit manquer à la liste de Jacques Auxiette.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?