Accueil > A l’Assemblée > Travail du dimanche : les masques tombent

Travail du dimanche : les masques tombent

fontsizeup fontsizedown

Le Groupe Socialiste s’inquiète des graves conséquences de la proposition de loi sur le travail du dimanche quant au droit des salariés.

M. Richard MALLIE (UMP) a en effet expliqué hier après-midi en commission des affaires sociales que dans toutes les communes touristiques de France les employeurs du commerce pourront contraindre leurs salariés à travailler le dimanche sans aucune contrepartie de salaire ou de repos, sous peine de sanction jusqu’au licenciement.

C’est près de 5000 communes qui seront touchées à terme, et principalement toutes les villes moyennes de France. Au-delà des communes de Paris, Lille, Lyon, Marseilles, dans des villes comme Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Grenoble, Lorient, Quimper, Limoges, Rennes, le Havre, Tours, pour ne citer que celles-ci, le travail pourra être imposé aux salariés du commerce.

Ainsi à rebours de tous les discours officiels, c’est bien une banalisation du travail dominical que la majorité entend mettre en œuvre.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?