Accueil > Ensemble, faisons vivre la démocratie au quotidien ! > Les réunions publiques > Association des Gens du voyage citoyens

Association des Gens du voyage citoyens

fontsizeup fontsizedown

Le samedi 18 octobre je me suis rendu à Moisdon La Rivière, dans la nord de la Loire
Atlantique. Le site des anciennes Forges est extraordinaire. Du 17° au 19° siècle des
hauts fourneaux à bois ont produit du fer et de la fonte à partir du minerai extrait dans la
zone. Un lac alimentait les roues des moulins actionnant les soufflets des forges.

Une partie des bâtiments a été restaurée et un musée a ouvert en juin de cette année. Le 20°
siècle a été une période beaucoup plus noire. A la fin de la guerre d’Espagne, un camp a
été érigé sur le site. Près de 800 républicains espagnols y ont été internés.

Dès novembre 1940, près de 400 membres de la communauté des gens du voyage ont pris leur suite, en application d’un décret d’avril 1940 interdisant le nomadisme. L’insalubrité était telle que le camp a été fermé en février 1942 et ses occupants transférés d’abord vers Châteaubriant
puis en Sarthe.

Dans ces lieux chargés d’histoire douloureuse, l’association a plaidé pour la tolérance et la
cohabitation entre les nomades et les sédentaires.

Partager sur le net :

Un message, un commentaire ?

  • Association des Gens du voyage citoyens Le 31 octobre 2013 à 14:40, par TAUPIER Michel

    Dominique,
    J’attire ton attention sur l’arrêt extrêmement important rendu le 17 octobre par la CEDH et qui pose le problème que je ne cesse de soulever de l’opposabilité des règles d’urbanisme aux droits fondamentaux.
    M.T.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?