Accueil > Tribunes libres > Chassez le naturel, il revient au galop

Chassez le naturel, il revient au galop

fontsizeup fontsizedown

Chassez le naturel, il revient au galop. Robert Ménard, maire de Béziers, soutenu par le Front National, a démontré, une fois de plus, la vérité de ce vieil adage. Il a débaptisé la rue du 19 mars 1962, date de la célébration de la fin de la guerre d’Algérie. Il l’a remplacé par le nom d’un militaire, certes résistant, mais aussi putschiste à l’encontre du Général De Gaulle.

Le choix d’un jour de célébration de la fin de la guerre d’Algérie a fait l’objet d’une intense querelle. Le 19 mars 1962 est le jour du cessez-le-feu en Algérie. Mais entre le 19 mars 1962 et le 5 juillet 1962, date de l’indépendance, les guerres civiles ont fait rage : guerre fratricide entre les indépendantistes algériens et contre les algériens restés fidèles à la France dont les harkis. Est venu s’y ajouter la campagne d’attentats et de meurtres menée par l’OAS, organisation de l’armée secrète, organisation paramilitaire française favorable à l’Algérie française. Il faut y ajouter les débordements, les exactions et les massacres dont furent victimes les Européens en Algérie.

Les règlements de comptes, les assassinats et les scènes atroces se sont multipliées, tant sur le territoire algérien qu’ en France métropolitaine.

Au nom du respect du aux victimes, certains se sont donc opposés à ce que le 19 mars soit fixé comme le jour de la célébration de la fin des hostilités. Cette position étant parfaitement respectable, il a fallu du temps pour apaiser les cœurs. La loi fixant le 19 mars comme date de célébration a donc été votée en 2002. Le Sénat l’a approuvée en novembre 2012. Les premières célébrations officielles ont eu lieu ensuite.

Le maire de Béziers fait donc le choix de rouvrir des plaies à peine cicatrisées. Il fait aussi le choix de compromettre le difficile travail de réconciliation avec l’Algérie. 50 ans après la fin des hostilités cette réconciliation n’est pas achevée.

L’extrême droite fait une fois de plus la preuve qu’elle préfère la division au rassemblement, le ressentiment et la haine à la réconciliation.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?