Accueil > Le Sud-Loire avance > NDDL : un rendez-vous démocratique à ne pas manquer

NDDL : un rendez-vous démocratique à ne pas manquer

Les habitants du département de Loire-Atlantique sont appelés à se prononcer sur le projet de transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes lors d’un référendum le dimanche 26 juin 2016.

fontsizeup fontsizedown

Le projet d’aéroport du Grand-Ouest est un projet d’aéroport international dont l’implantation est prévue sur les communes de Notre-Dame-des-Landes, Vigneux-de-Bretagne, Fay-de-Bretagne, Grandchamps-des-Fontaines et Treillères, au nord-ouest de Nantes. La construction de cet aéroport s’inscrirait dans le cadre d’un transfert de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique vers le site de Notre-Dame-des-Landes.

JPEG - 27.7 ko

Ce projet d’aéroport est envisagé depuis 1963, suite à une initiative de la DATAR (Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale) dans le cadre du projet de métropole d’équilibre, qui vise à créer des contrepoids à l’hypercentralisation parisienne. Endormi pendant quelques années, le projet est relancé en 2000 avec une phase d’études, puis il fait l’objet d’un débat public en 2002-2003 et d’une enquête publique en 2007 qui donne lieu à l’avis favorable de la Commission d’enquête du 13 avril 2007 reconnaissant l’utilité publique du projet.

Avec une surface au sol de 1 650 hectares, le coût du projet d’aéroport du Grand-Ouest s’élève officiellement à 561 millions d’euros hors taxes (estimation du Syndicat Mixte Aéroportuaire du Grand Ouest). Ce projet serait directement subventionné par l’État et les collectivités locales à la hauteur de 43,3% du coût du projet, en faisant un projet de taille pour la région Grand-Ouest.

JPEG - 37 ko

Donnant lieu à de vives controverses locales et nationales entre les partisans et les opposants, ce projet est l’illustration parfaite de la crise politique que nous traversons depuis maintenant quelques années. Notre démocratie fait face à une triple crise institutionnelle, politique et morale. Les citoyens ne font plus confiance aux élus, les institutions ne font plus autorité, l’efficacité des politiques publiques est questionnée et les décisions publiques contestées. Face à cette défiance collective, nous devons trouver les moyens d’une organisation de notre délibération collective.

C’est pourquoi je me félicite qu’il ait été convenu de la tenue d’une consultation le 26 juin 2016 sur la question « Souhaitez-vous le transfert de l’aéroport vers Notre-Dame-des-Landes ? » Cette consultation est l’occasion pour tous les citoyens du département de Loire-Atlantique de se prononcer sur ce projet tant controversé, et constitue une démarche participative bienvenue.

La démocratie est une promesse d’égalité. La promesse que chacune et chacun a autant la possibilité d’influer sur les décisions collectives. Dans les urnes, toutes les voix auront le même poids, la même valeur, la même influence sur la décision finale. J’encourage tous les habitants du territoire à se saisir de cette possibilité de prendre directement part à une décision publique importante pour le développement et l’aménagement de notre territoire commun.

JPEG - 77.1 ko

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?