Accueil > Le Sud-Loire avance > ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES EN LOIRE-ATLANTIQUE.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES EN LOIRE-ATLANTIQUE.

fontsizeup fontsizedown

SITUATION GÉNÉRALE SUR LE DÉPARTEMENT ET LA QUATRIÈME CIRCONSCRIPTION

Le PS et la gauche ont bien résisté. Dimanche prochain le département doit rester à gauche. Aucune voix ne doit faire défaut.

Sur la quatrième circonscription tous les candidats ont mené une campagne très active. Depuis octobre dernier, nous étions organisés au sein d’un comité de campagne pour la circonscription. En dehors de la droite, les autres équipes se sont lancées assez tardivement.

Enfin le Front National fait un score important, quoique largement inférieur à son score national, en ne présentant que des candidats fantômes qui n’ont presque pas fait campagne et ne sont quasiment jamais apparus sur les territoires où ils se présentaient. L’examen des situations commune par commune montre que nous pouvons ne pas être trop mécontent de cette élection.

SAINT-SÉBASTIEN.

Le tandem de gauche, Michel Caillaud et Sylvie Roudil, a créé la surprise sur la plus importante commune du canton : Saint-Sébastien. Avec 3500 voix le PS n’est devancé que de 37 voix par le binôme de droite composé de la maire de Haute Goulaine et du premier adjoint de Saint-Sébastien. Toujours sur cette commune les 4950 voix additionnées du PS, du PC et de Europe Ecologie devancent de 293 voix les scores additionnés de la droite et du Front National. Sur l’ensemble du canton l’UDI (associée à l’ UMP), grâce aux apports de Haute et Basse Goulaine devance de 1113 voix les deux candidats PS. Dimanche 29 mars une victoire du PS sur ce nouveau canton est possible.

REZÉ, BOUGUENAIS, BOUAYE, BRAINS, SAINT LEGER LES VIGNES, SAINT AIGNAN DE GRAND LIEU.

Les deux candidats PS, Myriam Bigeard et Freddy Hervochon sont largement devant à l’issue du premier tour. Crédités de 33,78 % ils devraient l’emporter au second tour devant le duo de droite qui n’a obtenu que 23,14 %. Ils sont de plus en tête dans les six communes du canton et devraient pouvoir bénéficier du report d’une partie des voix des trois autres listes de gauche qui n’ont pas pu se maintenir.

REZÉ 2.

Avec 36,56 % des voix, le tandem PS, Samuel Landier et Malika Tararbit devance largement la droite qui ne totalise que 22,39 % des voix. Ici aussi il devrait pouvoir compter sur le report d’une partie des électeurs des trois autres listes de gauche.

NANTES SUD.

Alain Robert et Fanny Sallé, les candidats PS, obtiennent 37,78 % des voix, loin devant les candidats UMP qui n’ont recueilli que 23,68 %. Le canton de Nantes 3 qui comprend Nantes sud, l’île de Nantes et Nantes centre devrait donc être représenté par des candidats PS au conseil départemental.

PONT SAINT-MARTIN.

Cette commune de la quatrième circonscription est désormais rattachée au canton de Saint Philibert. Sur la commune les candidats PS, Claude Naud et Stéphanie Neuville sont en tête avec 46,21 % des voix. Sur l’ensemble du canton qui comprend 12 communes le score est très serré : 41,02 pour la droite et 38,96 pour la gauche, soit 350 voix d’écart. Ici encore on peut espérer que ce canton porte à sa tête deux candidats de gauche.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?