Accueil > A l’Assemblée > Réforme pénale : Voulons nous vider les prisons ?

Réforme pénale : Voulons nous vider les prisons ?

fontsizeup fontsizedown

La réforme ne consiste évidemment pas à vider les prisons. Sachons nous défaire d’une vision « magique » de la prison, qui consiste à imaginer que la délinquance et la criminalité se dissolvent en incarcérant les délinquants et les criminels. Les personnes incarcérées finissent par sortir de prison.

C’est pourquoi le projet de loi crée une mesure de libérations sous contrainte qui vise à éviter les sorties sèches, c’est-à-dire les sorties de prison sans contrôle et suivi. De façon extraordinaire, aujourd’hui, la police et la gendarmerie ne sont pas du tout associées au contrôle des sortants de prison. Elles n’en sont même pas informées. Nous remédions à cela.
Par ailleurs la contrainte pénale (voir article dédié), remplacera dans certain cas des SME, et parfois de courtes peines de prison.

Le projet pourrait avoir, selon l’étude d’impact, pour conséquence indirecte de réduire de 4000 le nombre de détenus en 3 ans, c’est-à-dire de passer de 68.000 détenus à 64.000, quand dans le même temps nous avons programmé la construction de 5.500 places de prisons pour porter le parc pénitencier de 57.500 à 63.000. Ainsi on rapprochera le nombre de places du nombre de détenus. C’est une optique raisonnable avec un taux d’incarcération qui serait autour de 98 à 100 pour 100 000 habitants. C’est un taux semblable à l’Allemagne.

Il faut faire de la prison un temps utile. N’oublions pas que chaque place de prison coûte environ 100 000 euros à construire. Le gouvernement de Nicolas Sarkozy voulait porter le parc pénitencier à 80 000 places disait-il. Mais ce ne fut qu’une annonce de pur affichage car il n’y avait aucun financement de prévu.

Ainsi, nous créons des places de prison tout en renforçant l’effectivité et la crédibilité des peines et des fins de peine hors les murs de la prison. Ces deux démarches sont complémentaires et non contradictoires.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?