Accueil > A l’Assemblée > RENCONTRE AVEC MÉDECINS SANS FRONTIÈRES, SUR L’ÉPIDÉMIE EBOLA

RENCONTRE AVEC MÉDECINS SANS FRONTIÈRES, SUR L’ÉPIDÉMIE EBOLA

fontsizeup fontsizedown

Des épidémies de ce virus se sont déjà produites dans le passé. Celle-ci a commencé en mars en Guinée. Mais dans ce cas, à partir de juin, l’épidémie est devenue hors de contrôle. En août, MSF constate que la situation dépasse les forces des ONG et même des États locaux faibles et dont les systèmes de santé sont déficients.

En effet, le traitement ne porte que sur les symptômes et non contre la maladie elle-même. Par ailleurs il faut confiner le malade pour éviter la contagion. Des États faibles n’arrivent pas à organiser ce confinement et à limiter les déplacements. De plus, le personnel de santé est très touché avec près de 200 morts. En conséquence des hôpitaux sont fermés. Se pose donc la question de la coordination entre plusieurs États pour lutter contre cette épidémie que l’OMS a déclaré hors de contrôle. Elle a affecté 9500 personnes et 4500 patients sont morts. A ce jour, il n’y a pas de vaccin.

MSF travaille dans 6 centres sur 3 pays. Le traitement dans les laboratoires s’est accéléré. Les USA et la Grande Bretagne construisent chacun un centre. La France construit un centre à l’aide de la croix rouge et de MSF Belgique. L’UE a mis en place un pont aérien.

Mais plusieurs questions sont à régler. Tout d’abord il n’y a pas assez de personnel médical. Ensuite la maladie a créé une crise de confiance. Les soignants désertent les hôpitaux et les centres de soins. Les malades refusent de venir se faire soigner. Enfin les rites funéraires locaux qui contribuent à propager la maladie ne changent pas assez rapidement. MSF pose donc la question d’une coordination entre plusieurs États occidentaux et entre plusieurs États africains.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?