Accueil > A l’Assemblée > Retour des questions au gouvernement de ce jour

Retour des questions au gouvernement de ce jour

fontsizeup fontsizedown

La situation en Bretagne.
Les inquiétudes sont grandes en Bretagne. La filière agroalimentaire souffre, après Doux, l’abattoir GAD va licencier près de 1000 personnes. Alcatel est durement frappé tant en Bretagne qu’en Loire Atlantique, comme PSA Citroën à Rennes. Pour l’agriculture, le ministre a mis en place une politique de filière. Par ailleurs le premier ministre organise une réunion d’urgence mercredi 16 octobre avec plusieurs des ministres. Enfin un plan de sécurisation des salariés de GAD va être lancé. J.M.Ayrault, le premier ministre appelle à un travail en commun autour de ces questions. Il avait rencontré des éleveurs et des salariés des abattoirs lors de son déplacement à Rennes. Il souhaite la signature d’un contrat pour la Bretagne.

La dépendance.
A l’évidence l’allongement de la vie accroît le risque de dépendance en fin de vie. La sécurisation des retraites par le vote de la réforme est une des réponses. Une loi d’orientation et de programmation sera élaborée et notamment financée par les ressources de la CASA. Le maintien à domicile sera privilégié. Puis une concertation sera lancée pour la prise en charge du reste à charge des pensionnaires de maison de retraite.

Les rythmes scolaires.
Une fois de plus, l’UMP s’en prend à la réforme des rythmes. Vincent Peillon rappelle les difficultés de notre école. Il y a répondu en relançant la formation des enseignants, en renforçant le primaire. Il appelle à une union de tous autour de la refondation de l’école, condition nécessaire pour la relance de notre économie et de notre pays.

Salle de shoot.
L’ouverture d’une salle d’injection de drogue dure sous contrôle à fait l’objet d’un avis négatif du Conseil d’Etat qui pense qu’une loi est nécessaire pour ouvrir un tel lieu. Ces salles existent dans plusieurs pays d’Europe et constituent un bon moyen d’améliorer le quotidien des toxicomanes, de leur éviter des contaminations liées aux injections et de les inciter progressivement au sevrage. Le travail va donc être repris.

La réforme territoriale.
Les élus de droite ont quitté le congrès de l’assemblée des départements de France pour protester contre la réforme du scrutin cantonal. Le nombre des cantons doit être divisé par deux et un binôme femme-homme sera élu par canton. C’est à la fois une avancée en matière de parité et un effort de regroupement des territoires pour favoriser le dynamisme. Le découpage n’a pas été retouché depuis 1801.

Le numérique.
Les équipementiers européens ont souffert des succès des fabricants d’Asie du Sud Est. A. Montebourg, a obtenu des trois des opérateurs sur quatre un engagement de favoriser les fabricants européens.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?