Accueil > Tribunes libres > Visite la maison centrale de Poissy

Visite la maison centrale de Poissy

fontsizeup fontsizedown

Le 29 Octobre 2015, j’ai visité la maison centrale de Poissy en compagnie de Mme Marie Boëton, journaliste au journal La Croix.

Poissy est une prison depuis 1821. L’établissement a été rénové à plusieurs reprises. 230 détenus y sont incarcérés pour des longues peines. 40 condamnés à perpétuité s’y trouvent. Il s’agit d’une maison centrale, c’est-à-dire d’un établissement pour longues peines qui fonctionnent avec les portes de cellules fermées, un encellulement individuel et aucune surpopulation. À l’approche de la fin de leur peine, les détenus sont généralement transférés vers des centres de détention plusieurs mois avant leur remise en liberté.

Sous l’impulsion du directeur mais également de l’ensemble du personnel de surveillance, plusieurs expérimentations innovantes sont menées dans cet établissement. Il faut d’ailleurs souligner tout d’abord le climat apaisé puisque les surveillants et les personnels de direction peuvent traverser sans aucun incident les cours de promenade de détenus ainsi que le terrain de sport.

La première expérimentation se fait avec le concours de l’Institut Français pour la Justice Restaurative. Elle consiste à faire se rencontrer des criminels avec des victimes ou des familles de victimes du même type de crime (et non pas leurs victimes). Il s’agit de détenus et de victimes volontaires. L’association fait un travail de préparation psychologique et encadre les cinq rencontres qui sont prévues ainsi que la dernière rencontre de synthèse.

La deuxième expérimentation est nommée cercle de suivi et de responsabilité. Elle est mené avec le SPIP, service pénitentiaire d’insertion et de probation des Yvelines. Cinq bénévoles s’associent pour rencontrer chaque semaine, ensemble (ou au minimum à trois d’entre eux) un sortant de prison. Ce tutorat est encadré par une conseillère du SPIP.

Dans un cas comme dans l’autre les retours de ces expériences sont positifs pour tout le monde. Ces dispositifs sont également des dispositifs de lutte contre la récidive.

Partager sur le net :

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?